Medecine Prophetique / AMAF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Medecine Prophetique / AMAF

Message  Admin le Lun 11 Fév - 0:18

http://www.amaf-france.org/UserFiles/File/Congres/18e%20Congres/MedecineProphetique.pdf?PHPSESSID=d0146bc2434292cfc3d7773ff451c544

Admin
Admin

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 04/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gibril-badr.niceboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Pour et contre se soigner par la religion!

Message  Admin le Jeu 13 Mar - 23:45

الممارسات الخاطئة في الوقاية والتداوي من الأمراض بالقرآن والسنة
http://www.islamselect.com/mat/41314

Admin
Admin

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 04/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gibril-badr.niceboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Désordres et maladies: Des jins et des hommes

Message  Admin le Jeu 20 Mar - 12:03

http://patrick.fermi.free.fr/djinn2.htm

Admin
Admin

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 04/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gibril-badr.niceboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Ethnomédecine (l'équivalent de la Rokia en arabe)

Message  Admin le Jeu 20 Mar - 12:37

Ethnopsychiatrie - Ethnomédecine (l'équivalent de la Rokia en arabe)
Tobie Nathan est l'un des principaux représentants de l'ethnopsychiatrie - discipline fondée par Georges Devereux, anthropologue et psychanalyste.
L'ethnopsychiatrie propose une nouvelle vision de la psychothérapie et du patient, considéré dans son univers familial et culturel. L'aspect le plus visible de cette pratique est la réhabilitation des « thérapies traditionnelles ». Pour faire face aux problèmes rencontrés par les populations immigrées l'ethnopsychiatre prend au sérieux les explications "traditionnelles" du mal, de la maladie et du malheur - imputés, dans la culture d'origine, à des invisibles non humains (tels que les djinns, etc.) . De sa pratique clinique, mais aussi d'observations anthropologiques des thérapies traditionnelles, Tobie Nathan généralise ses observations et sa pratique à l'ensemble du champ des psychothérapies. Une telle théorie permet d'accorder une même légitimité aux pratiques ayant cours dans des sociétés industrielles avancées et à celles issues des sociétés traditionnelles.
Mais l'ethnopsychiatrie n'est pas seulement une discipline destinée à la prise en charge des migrants. Elle s'intéresse aux attachements des personnes et à leurs investissements sociaux. Dernièrement, l'ethnopsychiatrie a beaucoup insisté pour mettre en valeur les groupes d'usagers tels que Mediagora (groupes de patients souffrant de phobie), Autisme France (parents d'enfants atteints d'autisme infantile), AFTOC (Association de patients souffrant de Troubles obsessifs et compulsifs), etc... Elle a souligné l'importance de telles associations pour aider les thérapeutes à affiner leurs méthodes et pour les évaluer avec l'aide des patients. Une série de textes rendant compte de cette démarche novatrice : La psychothérapie à l'épreuve de ses usagers
Le dynamisme de l'approche de Tobie Nathan, son caractère novateur, ont naturellement donné lieu à des critiques. Avec ce qui pourrait sembler un parti pris visant au seul respect des cultures et de leurs diversité, on lui a parfois reproché un certain "relativisme culturel". Or, si la problématique culturelle est mise en avant dans ses travaux, c'est qu'elle est souvent négligée chez les autres auteurs francophones. Ce débat a été vif en France dans un moment où l'intégration des immigrés était une question à la fois sociale et politique. Une lecture attentive de Tobie Nathan montre néanmoins que son intérêt pour "l'appartenance" des personnes, pour leurs "attachements", ne le détourne pas de l'analyse de leur singularité - autrement dit: de ce qui les constitue en tant que sujets, uniques et irremplaçables. Les travaux de Tobie Nathan ont en revanche été largement acceptés à l'étranger — en Italie où son oeuvre est largement traduite, au Québec, en Suisse et en Belgique où nombre de dispositifs cliniques ont pris exemple sur l'expérience française
Tobie Nathan: Né en Égypte, au Caire, en 1948 il fait ses études en France et obtient un doctorat en psychologie (1976) puis un doctorat ès lettres et sciences humaines (1983). Il devient ensuite successivement assistant, puis maître-assistant à l'Université de Paris XIII, et depuis 1986, professeur de psychologie clinique et pathologique à l'Université de Paris VIII.Tobie Nathan s'est intéressé à la psychanalyse, puis aux psychothérapies et à l'ethnopsychiatrie. Toujours concerné par les liens entre psychopathologie, pratiques cliniques et environnement social, il a également une pratique d'expertise – il est expert près la Cour d'appel de Paris.
Tobie Nathan a créé la première consultation d'ethnopsychiatrie en France, en 1979, au service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent de l'Hôpital Avicenne (Bobigny), alors dirigé par le Pr Serge Lebovici, psychanalyste — consultation dont les principes ont été adoptés par de nombreuses consultations en France et à l'étranger (Québec, Italie, Belgique, Suisse, Brésil, Israël, Tahiti, Réunion).
Il a fondé en 1993 le Centre Georges-Devereux, centre universitaire d'aide psychologique aux familles migrantes, au sein de l'UFR « Psychologie, pratiques cliniques et sociales » de l'Université de Paris VIII – centre qu'il a dirigé de 1993 à 1999. Ce centre est en France le premier lieu universitaire de clinique psychologique au sein d'une UFR ou d'un département de psychologie. Il regroupe, sur le campus de l'université à Saint-Denis, dans un même espace une clinique spécifique, des recherches universitaires en psychopathologie et en psychothérapie et la formation des étudiants de troisième cycle.

Devereux fut un pionnier de l'ethnopsychanalyse, démontrant la nécessité de combiner plusieurs approches. Il sera proche de l'école de Chicago ainsi que de l'egopsychology. Il défend l'idée de l'universalité du complexe d'Oedipe. Il pense que l'homme ne se construit pas qu'avec sa culture. Il a une approche transculturelle et développe le courant complémentariste (entre anthropologie et psychanalyse). Il se démarque du courant culturaliste dont il fut très proche (Linton, Margaret Mead) et des approches évolutionnistes, postulant le déterminisme biologique. Selon Laplantine, Devereux est le fondateur de l'ethnopsychiatrie, celle-ci devant être perçue comme une ethnopsychanalyse.
La seconde génération de l'École de Zurich de l'ethnopsychanalyse (Mario Erdheim, Maya Nadig et d'autres) est fortement influencée par Devereux. L'un de ses élèves connus en France est Tobie Nathan qui en se détournant de la psychanalyse a développé ses propres idées.
Ethnomédecine:
L'anthropologie de la santé (ou anthropologie médicale) est une branche de l'anthropologie qui étudie la santé, la maladie et le soin. On parle parfois d'ethnomédecine, mais ce dernier terme est moins utilisé.
Cette discipline utilise les méthodes de l'anthropologie et des sciences sociales pour étudier les questions de la santé, de la maladie, de la guérison et des systèmes de soins. Les spécialistes de cette discipine sont soit des anthropologues, soit des soignants (médecins, infirmiers, psychologues) qui se sont formés secondairement en anthropologie.
Le terme d'ethnomédecine est parfois abusivement utilisé dans un sens bien différent pour désigner une pratique de soin se voulant une synthèse entre l'art médical occidental et les thérapeutiques traditionnelles et naturelles des populations des pays non occidentaux.

Admin
Admin

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 04/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gibril-badr.niceboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Medecine Prophetique / AMAF

Message  Admin le Dim 23 Mar - 15:09

Admin a écrit:http://www.amaf-france.org/UserFiles/File/Congres/18e%20Congres/MedecineProphetique.pdf?PHPSESSID=d0146bc2434292cfc3d7773ff451c544

18e congrès de l’AMAF
2006
Médecine prophétique
-Initiation-
Dr EL YEBDRI G.B
Généraliste Omnipraticien.Ex- biologiste des hôpitaux de Paris. Conseiller en médecine prophétique
Au nom de Dieu, Allah, le Clément par essence, le très Miséricordieux par excellence -que les bénédictions de Dieu soient sur notre aimable prophète et messager Mohammed ainsi que Ses salutations.
Un aperçu sur ce qu'on appelle la " Médecine Prophétique" :
Il y'a d'abords la partie "Médecine" où la "médecine prophétique" n'est nullement contradictoire avec la médecine au sens qu'on lui attribue aujourd'hui. Puis la partie "prophétique" qui fait sa spécificité et sa caractéristique.
Mais avant, quelques rappels, pour comprendre la suite.
L'islam :
En arabe signifie soumission et obéissance aux commandements de Dieu Unique (Allah), par l'intermédiaire de son prophète Mohammed (BSL). Le message de Dieu est révélé par le Coran, qui est Sa propre parole et par la tradition de Son messager, qui est soit l'explication de Son livre (le Coran), soit son annexe.
La tradition prophétique est sous forme de paroles (hadiths), d'actes ou de confirmations par le prophète.
Pour le musulman (celui qui a choisit de plein gré, la soumission et l'obéissance à son Dieu créateur), l'Islam, qui est sa religion, n'est que la suite logique et le parachèvement de la seule religion unique, suprême et universelle de tout les temps, reconduite à différentes époques par des prophètes différents.
La seule différence pour le musulman est que le Livre : Le Coran, est préservé par Dieu de toute modification, contrairement aux autres livres (Evangile, Bible etc.) qui l'ont précédé.
Il faut savoir que l'Islam pour un musulman est un mode de vie complet, indissociable dans tous ses aspects : social, économique, justice, religieux etc. qui ne peuvent être séparés et ceci est, un principe fondamental ++(contrairement à l'expression : ce qui est à César est à César , ce qui est à Dieu est à Dieu) .
La santé et la médecine s'inscrivent dans ce contexte et on ne peut les séparer du reste et surtout pas du religieux. C'est dans ce cadre là où la médecine prophétique a toute sa place.
La médecine prophétique puise son savoir faire dans le Coran et la tradition du prophète (BSL). Comme pour le musulman, la parole du Coran et du prophète (BSL) est parfaite et infaillible, nul doute ne subsiste chez lui quant à l'efficacité ou au résultat final de cette médecine (reste à vérifier l'authenticité de la source : Coranique ou prophétique et surtout sa compréhension).
La médecine prophétique n'est pas contradictoire avec la médecine actuelle d'une manière générale, sauf ce qui touche à l'essence même de la foi du musulman. Quelque preuves du coran et des paroles du Prophète (BSL):
{Dis : Est ce que ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ont la même valeur?} S39-V9.
{Seuls craignent Dieu, de tous ses esclaves, les savants} S35-V28.
{Celui qui sauve une vie est comme s'il sauvait l'humanité toute entière, et qui tuera quelqu'un est comme s'il avait tué l'humanité toute entière}.
{Nous faisons descendre du Coran guérison et miséricorde pour les croyants} S17, V82.
La notion du "savoir" dans le coran se décline à travers 112 versets, les verbes "réfléchir" et "comprendre" à travers 6 versets.
La notion même de la "maladie" est retrouvée au moins 25 fois, dont les maladies corporelles au moins 13 fois, sachons encore une fois que le Coran n'est pas un livre de médecine, mais un guide et un mode de vie du musulman avec les grandes orientations dans tous les domaines.
Quant aux paroles prophétiques, elles sont si nombreuses, nous citerons quelques une :
"Celui qui prend une route à la recherche d'une science, Dieu lui facilite une voie vers le Paradis." (mouslim)
"La supériorité du savant sur l'adorateur est comparable à celle de la pleine lune sur les autres astres."
"Les savants sont les successeurs des prophètes et les prophètes n'ont laissé comme héritage ni dinar, ni dirham (argent), mais ils ont laissé la science, celui qui en bénéficie recevra la plus grande part." (abou dawoud et tirmidhi).
"Soignez-vous car à toute maladie, Dieu a fait descendre un remède, excepté une: la viellesse" et dans un autre hadith" la mort."
"A chaque maladie un remède. Chaque fois que le bon remède touche la maladie, elle guérit par la permission de Dieu." et dans un autre hadith à propos du remède : "le connait celui qui le connait, et l'ignore celui qui l'ignore." Il appela aussi à la compétence d'un médecin plus qualifié.
Il dit aussi "Celui qui prétend soigner des gens, alors qu'il n'est pas connu entant que soignant ou médecin, doit assurer les complications causées par son geste", (Sachant qu'en Islam le médecin n'est qu'un moyen de guérison, et c'est Dieu qui guérit. Le médecin a l'obligation des moyens mais pas du résultat).
Les bases de la médecine prophétique :
1- Le savoir (contrairement à l'ignorance et au charlatanisme).
2- Le remède (le principe de cause à effet nécessitant la compétence; la recherche et le savoir faire).
3- Le licite (ne doit pas être contraire aux préceptes de la religion).
4- Avec la permission de Dieu (l'obligation de moyen et non du résultat, la guérison est affaire de Dieu et de Sa volonté).
Un jour, quelqu’un demanda au prophète (BSL) :
"Vois tu des protections ou des remèdes qu'on utilise, déjouent ils le destin? Le prophète (BSL) lui répond : Ceux-là font parti aussi du destin! et le Calife Omar (DLB) qui a dit sa phrase célèbre en fouillant la peste : "On fuit le destin vers le destin" Donc, ne jamais baisser les bras et cacher sa faiblesse ou son ignorance par le "destin ".
La médecine prophétique est tout simplement, la médecine de son temps (passé, présent ou avenir se basant sur la science de l'époque et de son actualité, restant dans les limites non contradictoires avec ses principes religieux (le licite, etc.) "Ce qu'on ignore un jour n'est pas forcément faux ou inexistant (l’interdiction de l'alcool et de la cigarette il y a 14 siècles, on sait maintenant les maladies qui en découlent par exemple!).
C'est aussi l'éthique, la morale, etc. (le point de vue islamique à propos du respect de la vie, de l'euthanasie, la déontologie, la responsabilité, la pudeur...) tout est détaillé dans la médecine prophétique.
C'est aussi le côté jurisprudence qui est traitée et expliquée par la médecine prophétique (exemple le jeûne du mois de Ramadan et les maladies, les problèmes des femmes menstrues, les avortements; les greffes, etc.).
C'est surtout aussi de la prévention et de la prophylaxie : les mesures hygiéno- diététiques, les bonnes manières pour mieux vivre, jusqu'aux problèmes intimes
(Rapports sexuels, toilettes etc.) exemple : pour éviter la consanguinité et les problèmes génétiques et héréditaires le Prophète (BSL) dit: "Eviter les mariages des proches, vous sauvegarderez la descendance"
C'est aussi les soins et les traitements (surtout par les bonnes habitudes alimentaires et les plantes).
Sachant que ce qui fait le côté important de la médecine prophétique est, que l'être humain est composé d'un corps certes, mais aussi d'une âme appelée parfois "Coeur". La médecine prophétique s'occupe des deux à la fois ( comme si la médecine contemporaine ignorait la moitié de la médecine en ignorant l'autre moitié=l'âme) Pour le corps, des centaines de hadiths qui proposent de soigner les gens ; exemple:
"La graine de nigelle guérit de toute les maladies." "Parmi vos meilleurs remèdes : le miel"
"Celui qui mange 7 dattes "ajwa" de médine, à jeun, ne peut être atteint ce jour, ni de sorcellerie ni d'empoisonnement"
"L'eau de zam-zam (source d'eau bénie, à côté de la Kâaba -maison sacrée de la Mecque)-est pour l'intention pour laquelle on la boit et est, une guérison" "La guérison est dans 3 choses: boire du miel, une scarification par ventouse ( ai hijama), ou une cautérisation, et je déconseille à ma communauté la cautérisation".
Pour l'âme : les maladies de l'âme sont souvent partagées "injustement" par la médecine actuelle entre la psychiatrie, la psychologie et les maladies psychosomatiques. Tant qu'on ne reconnait pas les maladies de l'âme, et donc les vraies causes, on ne pourra les traiter!
Ces maladies sont prises en charge en plus des maladies du corps par la médecine prophétique. Mis à part la prévention et la prophylaxie enseignées par la médecine prophétique des maladies de l'âme ( voir les secrets des prières, des obligations et des interdits d'une façon générale dans l'Islam) pour éviter le pire et les mauvaises conséquences ( exemple l'alcool et les drogues qui rendent les gens dépendant et toutes les conséquences socio- économiques qui en découlent pour enfin aboutir à l'isolement, la faillite, l'éloignement et la dépression, voir la mort):"Le Prophète dit : "Tous ce qui fait perdre la raison ou la conscience à grande quantité, est illicite même à petite quantité"
La médecine prophétique apprend à l'homme à se ressourcer, à se recharger pour apaiser son âme (par la méditation, les pratiques religieuses etc.) Enfin pour les malades à récupérer (s'ils son t récupérables), le prophète (BSL) dit : "Celui qui n'est pas guérit par le Coran, n'a plus de chance de guérison" (donc à associer à tous soins).
Il dit aussi : " Prenez en grande part des deux guérisons : le Coran et le miel" La médecine prophétique va encore plus loin, s'occupe du monde invisible (les démons, les anges et les autres créatures). C'est pour cette raison qu'elle ne laisse pas les charlatans et les sorciers s'occuper par exemple de "l'exorcisme ou du désenvoûtement", mais elle donne la méthode pratique et licite pour traiter les personnes atteintes?
Ainsi, la médecine prophétique se base sur la science, le savoir, et lutte contre l'obscurantisme et le charlatanisme. Elle aide la médecine actuelle à trouver d'autres horizons de recherche et de soins, en donnant l'espoir et en renforçant le chemin du savoir. " A chaque maladie un remède" la science "du destin qui lutte contre le mauvais destin" Hippocrate a dit : « la nature guérit, le médecin n'est là que pour l'assister». Pour la médecine prophétique, le Patriarche et père des prophètes, Ibrahim (BSL) posa la question à DIEU : "Oh mon Dieu, si c'est Toi qui guéris, à quoi sert le médecin? Dieu lui répond: J'ai mis la guérison entre les mains du médecin. "

Admin
Admin

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 04/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gibril-badr.niceboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Medecine Prophetique / AMAF

Message  Admin le Mer 26 Mar - 12:59

http://figaro.concileo.com/user/non-frames/email.asp?forumid=198&messageid=1060170

Admin
Admin

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 04/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gibril-badr.niceboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Medecine Prophetique / AMAF

Message  Admin le Lun 31 Mar - 18:57

http://abouthaweb.cabanova.fr/page1.html

Admin
Admin

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 04/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://gibril-badr.niceboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Médecine, religion, sorcellerie..

Message  ibnsina le Dim 6 Avr - 20:27

http://www.islamonline.net/servlet/Satellite?c=ArticleA_C&cid=1175008857842&pagename=Zone-Arabic-HealthScience%2FHSALayout
avatar
ibnsina

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 05/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Medecine Prophetique / AMAF

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum