Bienfaits des fruits et légumes sur la santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bienfaits des fruits et légumes sur la santé

Message  abouines le Jeu 6 Nov - 17:38

Manger des fruits et légumes pour protéger son cœur





Il n’y a plus de doute : une vaste étude réalisée dans 52 pays montre qu’une alimentation riche en fruits et légumes permet de réduire de 30 % le risque de crise cardiaque.
Panorama du Médecin, 27 octobre 2008
Les bienfaits des fruits et légumes sur la santé n’en finissent pas d’être confirmés… Cette fois, les chercheurs ont examiné les habitudes alimentaires de16 000 personnes entre1999 et 2003 en tenant compte des préférences culinaires de chaque pays. Ils ont ainsi pu dégager 3 grands types de régime : l’« occidental » basé sur la consommation d’aliments frits et salés, de viandes et d’œufs ; l’« oriental » à base de tofu et de soja ; et le « prudent » riche en fruits et légumes.
Résultat : les personnes mangeant beaucoup de fruits et légumes crus ou cuits ont - quel que soit le pays - 30 % de risque en moins de subir une crise cardiaque par rapport à celles qui en consomment peu. A l’inverse, les adeptes du régime occidental ont 35 % de risques supplémentaires. Le régime oriental a, lui, peu d’impact sur le risque d’infarctus, les propriétés protectrices du tofu étant annulées par la haute teneur en sel de la sauce soja.
Source : Dietary patterns and the risk of acute myocardial infarction in 52 countries. Results of the Interheart Study. Le 20/10/08 sur le site de Circulation.
avatar
abouines

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nous sommes un peuple qui ne mange que lorsqu'on a faim: Prophète (BSL)

Message  abouines le Jeu 6 Nov - 18:23

Manger sans plaisir ferait grossir





Selon des travaux américains, une réaction insuffisante des centres du plaisir du cerveau quand on mange pousse à manger davantage et constituerait une cause d’obésité.
Panorama du Médecin, 27 octobre 2008
Les chercheurs savent que la génétique joue un rôle dans la survenue de l’obésité et soupçonnent la dopamine, un médiateur cérébral important dans la sensation de plaisir. Mais des Américains viennent de montrer pour la première fois chez des jeunes femmes volontaires - à l’aide d’un système d’imagerie cérébrale - que les obèses ont moins de récepteurs dopaminergiques et donc moins de plaisir en mangeant que les minces.
Chez les femmes en surpoids, le striatum dorsal, le centre du plaisir riche en dopamine, réagissait en effet bien moins à la consommation d’une boisson lactée au chocolat que chez les minces. Ce qui les pousserait à manger davantage pour compenser le déficit de plaisir.
Les chercheurs ont aussi mis en évidence que cet effet était amplifié chez les femmes présentant une variante génétique particulière (TaqA1). Une étude prospective a d’ailleurs montré que celles qui possédaient cette version du gène risquaient plus de grossir dans l’année.
Source: « Relation between obesity and blunted striatal response to food is moderated by TaqA1 allele ». Science, 17/10/08.
avatar
abouines

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 13/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum